Hetalia no Rekishi
Il y aurait tellement de langue dans lesquelles vous dire bonjour et bienvenu! Qu'attendez-vous pour nous rejoindre au sommet mondial ? Ici, on s'amuse et on rit, malgré toutes la noirceur qui puisse nous entourer!
Mais Attention, le forum est INTERDIT au moins de 16 ans!
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Et si c'était vous qui faisiez l'histoire?
 

Partagez | 
 

 Lexique de l'écrivain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 
 
avatar
Jikan

Messages : 111

MessageSujet: Lexique de l'écrivain   Ven 11 Déc - 1:40

Lexique de l'écrivain


Bonjour à tous et a toutes,

Voici un petit lexique, regroupant des terme que l'on peu retrouver a la fois dans les fanfictions et le RP, mais que tous le monde ne connais pas forcement.
C'est également un résumer de ce que vous pouvez retrouvez ICI



En général:

Fandom
Terme désignant les fans d´une oeuvre et les activités en découlant

Canon
C´est la conformité à l´oeuvre d´origine. Être conforme au canon c´est suivre les éléments de l'histoire originale.

Spoiler
"To spoil" en anglais signifie gâcher, donc lorsque l’on dit "présence de spoil/spoilers", cela signifie que la fanfiction contiendra des références à des évènements qui se passent dans l’histoire originale, mais à un stade plus avancé que celui de la parution officielle du pays, et que l’on risque de gâcher l’effet de surprise au lecteur.

POV
Point de vue. Personne qui est au centre de la focalisation interne.

Warning (avertissement)
Indications sur le contenu dont l'un des sujets est perceptible de choquer le lecteur ou ne pas correspondre à son âge. Il est recommandé de signaler particulièrement de futures scènes de violence, la présence de scènes érotiques explicites, la mise en scène de relations homosexuelles.

Cliffanger
En Fanfiction, ce mot désigne une manière particulière de finir un chapitre en le coupant à un moment crucial du récit afin de préservez le suspens de son œuvre et d’augmenter l’envie du lecteur de lire la suite. De ce fait, le pauvre lecteur n’a d’autre choix que de se ronger le frein jusqu'à la mise en ligne du prochain chapitre. C’est un bon procédé pour pouvoir captiver le lecteur tout au long de son histoire et pour entretenir son intérêt, et même si certains le jugent assez cruel, c’est le plus sûr moyen de savoir que vos lecteurs seront au rendez-vous à la sortie de votre chapitre suivant.





« Le temps est une lime
qui travaille sans bruit. »