Hetalia no Rekishi
Il y aurait tellement de langue dans lesquelles vous dire bonjour et bienvenu! Qu'attendez-vous pour nous rejoindre au sommet mondial ? Ici, on s'amuse et on rit, malgré toutes la noirceur qui puisse nous entourer!
Mais Attention, le forum est INTERDIT au moins de 16 ans!
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Et si c'était vous qui faisiez l'histoire?
 

Partagez | 
 

 Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
 
 
avatar
Hong Kong

Messages : 6
Localisation : Près de la baie de Hong Kong.

MessageSujet: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   Dim 20 Déc - 17:36





« Seule l'histoire n'a pas de fin. »




État civil

• Nom & Prénom : Li Xiao Chung, le jeune homme garde le nom de Chung à cause de son "indépendance" mais sur les papiers officiel et tous le tralala, qui l'ennuie, il a aussi le nom de Wang.
• Nation : Région administrative spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine, Hong Kong.
• Âge / Date d'anniversaire :  16 ans. Née le 1er juillet 1997.
• Continent : Asie
• Aime :  Les rumeurs et autres ragots, les pandas, la bonne nourriture, prendre des photos plus ou moins ridicules ou des selfies, les feux d'artifices ou les pétards, l'argent, Jackie Chan, la mode et la symphonie des lumières d'Hong Kong.
• N'aime pas :  Le travail, les atmosphère polluées, le noir et qu'on fouille dans ses affaires ou range sa chambre.
• Avatar : /
• Code de validation :  Validé par Chikyuu~

Il faut savoir laver son linge sale en famille.

Chine: A une époque, c'était un modèle et une sorte de grand-frère, mais maintenant, c'est bien le premier de ses soucis. Li n'apprécie pas beaucoup que le chinois mette trop son nez dans ses affaires. Il l'appelle “maître” pour être irrespectueux et insolent mais l'hongkongais le respecte un peu.

Macao: Pareil, c'est un vieux modèle. Maintenant, c'est la ville chinoise avec qui Li se sent le plus proche même si on pourrait parfois les comparés à des rivaux sur certain point.

Taiwan: Il n'a jamais arrêté d'apprécier la jeune fille. C'est la partenaire de shopping. Pas l'unique, mais elle reste irremplaçable, sans elle, il serait seul à tenir tête au chinois.

Corée du Sud: Li Xiao apprécie beaucoup le coréen. C'est un ami et il prend plaisir à le taquiner à sa façon mais pas trop non plus.

Japon: Alors, Li l'aime et ne l'aime pas, ça dépent d'un tas de facteurs. Il faut juste retenir qu'il lui en veut pour la bataille d'Hong Kong et l'occupation de sa ville, mais il l'apprécie néanmoins.

Angleterre: Li Xiao est en désaccord sur de nombreux points avec l'anglais, mais il ne le déteste pas pour autant c'est même une personne qu'il aime, un peu.

Les autres nations asiatiques: Il les considère comme des amis plus ou moins proche.


Comment ça se passe la dedans?

Vous voyez l'adolescent qui est assis sur une place du métro collé sur son smartphone ou celui qui est debout et qui se tient à une des barres toujours sur son téléphone dernier cri dans le bus. Oui, celui-là ! Celui qui tient  son sac-à-dos sur une seule épaule. Celui avec un regard blasé ou qui ne sourit jamais. Vous le voyez ! Ces adolescents banals qui font hurler les personnes du troisième âge qui protestent en disant :  “c'était mieux avant !”. Eh bien, vous voyez le jeune hongkongais qui va vous être présenté sous toutes ses coutures sauf les plus intimes, dans le sens psychique du terme.
On va commencer par les qualités, car les adolescent en ont.
C'est quelqu'un qui a une forte maîtrise de soi. Il sait être calme dans toutes les situations et ne s'énerve que rarement. Et sérieusement s'il s'énervait croyez-vous être en moyen de le voir ? Parfois, si c'est très grave.
Li est très social. Mais ! Car il y a un mais. Il ne s'approche pas de tout le monde. Généralement, c'est plutôt vous qui vous approchez. Sauf si après vous avoir jugé de la tête au pied, il décide de venir.
L'hongkongais est honnête. Il ne ment jamais et ne rompt pas ses promesses. C'est une qualité dont il peut être fière.
L'adolescent est aussi très calme. Il n'hurle pas et ne s'excite pas pour rien. D'où le fait qu'il n'entrera jamais de son plein gré dans une bagarre sans y être depuis le début. Mais n'allait pas le sous-estimer pour ça car il sait se battre.
C'est quelqu'un de très confiant, il sait qu'il a des capacités. Et même, s'il ne va le hurler sous tous les toits, lorsqu'il peut le dire discrètement, il le fait.
Li est très indépendant. Il sait se débrouiller seul et n'aime pas qu'on fouille dans ses affaires.
Il est en plus très intelligent même si c'est sans aucun doute un des plus grands paresseux de l'univers. Et en plus, il ne bosse jamais.
Et cette paresse est une bonne transition pour ce qui concerne ses défauts.
Comme dit plus haut, il est "flemmard", si on me permet le terme. Alors ne vous étonnez pas si pendant une réunion, il tombe dans les bras de Morphée à cause de l'ennui, ce sera normal. Il est aussi dissipé, après tout.
Mais parfois ce n'est par ennui, mais par insolence parce que pour l'être, il l'est et pas qu'un peu. Sauf qu'il n'est pas qu'insolent...si ce n'était que ça. Li est en plus farceur et filou.
Farceur, parce qu'il aime faire des blagues pas des blagues agréables pour les pauvres concernés. À part, si vous aimez qu'on vous prenne pour un imbécile ou vous prendre une belle bassine d'eau sur la tête. Alors que, derrière la porte entre-ouverte, il vous prend en photo.
Filou, parce qu'il aime tromper les gens. Enfin, tromper c'est un mot bien fort. Plutôt abuser de certaine naïveté, pour faire croire que Noël consiste à boire et se remplir la panse de pizza, par exemple. En gros, il vous fera juste croire que certaines choses sont plus chers que vous ne le croyez, l'argent arrivera, bien sûr, dans sa poche. Et il vous fera croire comme dit un peu plus haut des choses fausses. Mais ce ne sera jamais foncièrement méchant.
Méchant ? Ça dépend parce qu'il est aussi sarcastique. Mais ça dépend l'individu quoi que même avec certaine personne qu'il apprécie il peut l'être. Généralement, ça ne concerne que vos vêtements.
Et il est aussi vulgaire, une gentille vulgarité, pas de mot à faire sauter au plafond les plus veilles personnes.
Et un détail, il a une phobie, une seule. Achluophobie, c'est le nom de cette phobie, si banal chez une certaine tranche d'âge. Autrement dit, il a peur du noir. Même si encore une fois, il sait le cache. Mais vous le remarquerez vite, vu que du moment qu'il fait noir, il sort son portable pour avoir une source de lumière et il aura eu quelques sueurs froides.
Ah ! Et j'allais oublier. Mea culpa, il est aussi assez gourmand. Il ne mange pas entre les repas, mais pendant ceux-ci, goûter compris, il mange beaucoup, un peu trop même.

Il ne faut pas juger un livre sur sa couverture.

Li Xiao est presque comme chaque asiatique. Pourquoi presque ? Eh bien, parce que l'occupation anglaise a laissé de légère trace sur son physique, très légère.
Mais d'abord, commençons par son corps en général avant de passer au visage.
L'Hongkongais est grand pour un asiatique. Très grand, à peu près, un mètre soixante-dix. Il peut surprendre car, il est rare de croiser un asiatique chinois, en plus, de cette taille. L'adolescent ne pèse pas très lourd, soixante kilos, grand maximum. Même si, vous avez devant vous un grand gourmand qui ne prend jamais un gramme.
Il est assez mince, et le fait qu'il soit grand n'arrange pas l'impression, qu'ont certains, qu'il est en sous-poid. Mais, aucune inquiétude, à avoir de ce côté-là.
Maintenant, passons au visage. Sans doute, une partie longue car, c'est là que la majeure partie des choses qu'il a ramenés de sa colonisation par les Européens se trouvent.
Li Xiao a un visage tout sauf viril. Au contraire, ses traits sont assez fins sans trop l'être. Il a un nez droit, fin et légèrement recourbé vers le haut. Une bouche assez fine. Mais, il est extrêmement rare de le voir esquisser un sourire. Cependant, dans des cas très exceptionnel, on peut espérer en voir un se former.
Ensuite, ses yeux, des yeux assez surprenant, si on y réfléchit, surtout pour un asiatique. Ceux-ci sont marron. Mais pas un marron banal car, si on y regarde bien, on peut y voir des lueurs dorées dans cette étendue à la couleur du chocolat. Ce sont néanmoins juste des vagues reflets. D'ailleurs, pour eux aussi, on voit qu'il ne change jamais d'expressions. Ils sont encadrés par un symbole qui est généralement propre aux colonies anglaises. Les fameux sourcils, les siens sont noirs et épais. Mais pas autant que ses homologues océaniens sans doute à cause de ses origines chinoises.
Et pour finir ses cheveux, ils sont bruns. Oui ! Brun et non noir, toujours à cause de la conquête anglaise. Il a des mèches qui partent vers la gauche. Ce qui fait qu'il a une raie à droite. Ses cheveux sont coupés jusqu'à la base de sa mâchoires et deux grosses mèches encadrent son visage de chaque côté.
Ensuite, pour ce qui est des habitudes vestimentaires, il porte habituellement une tenu chinoise traditionnel mais il lui arrive de la changer pour des vêtements d'adolescent occidentaux.

Raconte nous une histoire!


1 juillet 1997

Li Xiao était debout à la droite d'Arthur et faisait face à Yao. Ça faisait près de deux cents ans qu'il vivait avec l'anglais. Il était droit, les mains derrières le dos. L'ancienne colonie portait un smoking à l'anglaise.
Il n'écoutait pas ce que les deux nations se disaient, ça ne l'intéresse pas. Il connaissait déjà l'issue des discussions. Le chinois allait le récupérer et fin de l'histoire.
L'Hongkongais ferma deux minutes les yeux. Il se remémorait tout ce qu'il s'était passé pour que lui, jeune et simple village de pêcheur, devienne ce qu'il est aujourd'hui, premier port commercial d'Asie.
Il se revoyait aidant les pêcheurs à décharger les caisses de poissons. À cette époque, il avait entendu parler d'un trafic de drogue mais, il était bien loin de tout ça. Parfois, Chine venait le voir mais, sans plus.
Et un jour, alors qu'il aidait comme d'habitude les pêcheurs en souriant. Des bateaux occidentaux se profilèrent à l'horizon. Que venait-il faire à Hong Kong ? Il ne savait pas mais derrière lui, c'est le chinois qui arrivait en arme et d'autres bateaux asiatiques qui s'approchaient des Anglais. On lui dit de rester en arrière, ce qu'il fit. La bataille fut navale. Il observait, derrière le chinois, la flotte de l'Empire du Milieu se faire battre comme si, elle n'était qu'un simple château de carte.
Le chinois parti rapidement en le laissant. Il ne comprit pas. Pourquoi le représentant officiel de la nation à qui sa ville appartenait partait ? Pourquoi était-ce pareil du côté anglais ? Mais une chose était sûr, les environs et le port de sa ville était détruit. Il pleura, un peu, en voyant cette destruction, mais il se mit rapidement à la tâche pour réparer son village. Seulement quelques minutes plus tard, un homme arriva. Il avait les cheveux blonds et des yeux verts. L'enfant le regarda avec un air interrogateur. Avant que l'homme ne le prenne dans ses bras...Li Xiao regarda au loin et il vit la silhouette du chinois. Il tendit le bras vers ce frère, ce modèle, qui s'éloignait rapidement. Mais ce n'était pas Yao qui bougeait mais lui. L'Anglais l'amenait chez lui. L'ancien chinois fit progressivement tomber son bras en retenant ses larmes. Ça lui faisait mal de se faire abandonner par celui qu'il considérait comme un modèle absolu. Mais d'une certaine manière, il se doutait que ça finirait comme ça. Au moment même, où l'anglais avait attaqué sa ville. Il savait qu'il finirait comme le représentant de Macao.

-Léon ?
-Li Xiao ?

Il fut ramené à la réalité par son prénom. Léon, celui qu'Arthur lui avait donné pour qu'il fasse plus anglais, et Li Xiao, son prénom chinois. Il regarda les deux pour montrer qu'ils avaient toutes son attention. Apparemment, l'un réclamait qu'il garde une indépendance vis-à-vis de l'autre. Ça servait les intérêts de l'un mais pas de l'autre. Alors que l'autre demandait à ce qu'il n'aie aucune liberté et qu'il revienne à son statue de ville. Le jeune homme prit son inspiration et fixa les deux avec un air blasé et neutre.
-V'savez. J'ai pas spécialement envie d'être dépendant d'Chine.
Il ne regarda pas l'expression du chinois, mais elle devait être culte. L'anglais avait une mine fière, très fière. Il ouvrit la bouche et dit.
-Mais ça veut pas dire qu'je veux toujours être dépendant d'toi, Angleterre.
Elle aussi, elle devait être culte. Mais il était retourné à ses pensées.
Cette fois-ci, c'était lorsqu'il était arrivé chez Angleterre. À peine, était-il arrivé qu'on commença à lui couper les cheveux, et a lui mettre un costume occidental. L'anglais commença tout de suite à lui enseigner le mode de vie des gentleman anglais. Des années passèrent, il apprenait et se séparait au fur et à mesure du modèle chinois. Étrangement, ses changements se firent dans son apparence. Plus grand, des cheveux plus clairs, des sourcils plus épais et foncé, des yeux plus occidental, ce genre de choses qui montrait sa différence.
Li Xiao fut vite tiré de sa rêverie en baissant son regard qui juste à présent était porté sur le mur. Il regarda les différentes régions chinoises qu'il avait côtoyé, il y a longtemps. L'une d'elle avait des vêtements pliés dans les mains. Il s'en doutait, c'était pour lui. L'Hongkongais lâcha un soupir.
Quand la sentence fut rendue. Il sera dépendant de Yao, mais tout en restant indépendant. Désormais, il était une ville à part, une nation sans être une nation.

L'adolescent dit “au revoir” à l'anglais avant de marcher vers le chinois. Il marchait calmement. Ils repartirent tous les deux vers la sortie. Il était enfin libre, une liberté avec des limites, mais libre. Et il était content de l'être. Mais la liberté avait des limites et dans 50 ans, il serait de nouveau une simple ville chinoise.

27 septembre 2014.

Li Xiao était devant la foule d'Hongkongais venus manifestaient pour la démocratie de la ville d'Hong Kong. Il repassait dans sa tête le jour où il avait été “rendu” à la Chine. Le jeune adolescent murmura:

“J'suis plus l'gamin qu'j'étais...Yao…”

Il ouvrit son parapluie alors que la police envoyait sur eux des gaz de poivre. Mais il continuait de marcher. Une lueur, rare, brillait dans ses yeux. C'était de la détermination. Le chinois avait souvent mis son nez dans ses affaires, mais cette fois-ci, il ne se laissera pas faire. L'Hongkongais allait la garder. Il allait se battre pour la démocratie. Pour un des héritages que lui avait laissé Arthur en partant d'Hong Kong. Il était prêt et rien ne pourrait l'arrêter, même Macao. Son combat à lui et aux habitants de Hong Kong ne faisait que commencer. Et il allait encore durer plus d'un mois.

Qui est derrière l'écran?


Surnom - Il y en a tant, je pense que certain me reconnaitront sous le pseudo de Mizuiro.
Âge - 15 ans (et 5 mois.)
Comment avez-vous connu le forum ? - Avec les tops-sites.
Votre niveau RP ? - Je ne sais pas vraiment me juger. Je dirais mauvais à la limite du moyen mais certaine personnes me disent que mon niveau est normal.
Une autre chose à dire ? - Non, pas spécialement.

(c) Pom-Pom


Dernière édition par Hong Kong le Mar 5 Jan - 19:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
avatar
Nihon

Messages : 45
Humeur : Silencieux
Animaux : Un chien nommé Pochi -Merci Prussia-san-

MessageSujet: Re: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   Dim 20 Déc - 19:11

Bienvenu parmi nous jeune Hongkongais.
Bon courage pour la validation ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
avatar
Vietnam

Messages : 31
Localisation : Hanoï
Humeur : Apathique
Animaux : Un tigre.

MessageSujet: Re: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   Dim 20 Déc - 20:44

Bienvenue Hong Kong. *offre son lotus habituel au jeune asiatique*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alonelylotus.tumblr.com
 
 
avatar
Chine

Messages : 28

MessageSujet: Re: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   Mer 23 Déc - 11:46

Bienvenue parmi nous aru ~
*va te garder sous son aile autant qu'il le pourra*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
avatar
Hong Kong

Messages : 6
Localisation : Près de la baie de Hong Kong.

MessageSujet: Re: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   Mer 23 Déc - 12:04

@Japon: Merci.
@Vietnam: *prend la fleur de lotus.* Merci.
@Chine: Merci *...s'éloigne de ce chinois un peu trop protecteur à son goût*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
avatar
Chikyuu

Messages : 83

MessageSujet: Re: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   Lun 4 Jan - 18:36

Validation!

Bienvenue parmi nous! Je suis sincèrement désolé de ce retard et t'avoir fait autant patienter.
Alors, fais attention à ta ponctuation (manque de virgules qui rendent ton texte parfois difficile à comprendre) et aux répétitions très nombreuses (après tout tu t'exprimes par écrit, tu peux chercher un adjectif ou venir à l'essentiel plus posement). Petite erreur ici:
Hong Kong a écrit:
En gros, il vous fera juste croire que certaines choses sont plus cher sont plus chers que vous ne le croyez
Pense donc à te relire pour corriger les erreurs qui peuvent être évités.

Néanmoins, on voit que tu as passé du temps sur ta fiche, il y a un bon nombre de lignes, elle semble complète que cela soit la description physique ou mentale. Tu as pris un bon sujet pour ton test rp et semble maîtriser l'histoire, quant au personnage, ne le connaissant pas trop et puisqu'il n'y a pas beaucoup de renseignement sur sa personnalité, je ne sais pas s'il est aussi insolent que tu le penses (si Chine le trouve insolent c'est parce qu'il n'apprécie pas qu'on lui réponde, c'est surtout la manière nonchalante et très franche d'Hong Kong qui lui déplait.) Quelques petites erreurs dans le test rp qu'il faudrait corriger également:

Hong Kong a écrit:
Il ouvrit son parapluie alors que la police envoyait sur leur envoyer des gaz de poivres dessus.
Ton niveau n'est pas mauvais effectivement, c'est plus des erreurs d'étourderies et dû à ton jeune âge alors ne t'inquiète pas, tu progresseras petit à petit!
Avertis moi dès que tes erreurs seront corrigées que je puisse te valider.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
avatar
Hong Kong

Messages : 6
Localisation : Près de la baie de Hong Kong.

MessageSujet: Re: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   Mar 5 Jan - 19:58

Voila ! J'ai essayé de corriger le plus de fautes comme ça et de mettre des virgules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
avatar
Chikyuu

Messages : 83

MessageSujet: Re: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   Mar 5 Jan - 20:39


Validation!

Merci beaucoup d'avoir apporté les modifications demandés, je peux désormais te valider! Tu peux dès à présent faire ta fiche de rp, de relations et une demande de rp si tu le souhaites. Amuses toi bien parmi nous!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
 
avatar
Jikan

Messages : 111

MessageSujet: Re: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   Mer 6 Jan - 19:29




“Le temps révèle toute chose.”


Félicitation Hong-kong!
Voilà encore un membre de la grande famille asiatique!
Bienvenu! Bienvenu à toi!
J"ai hate de te voir RP avec nous! o/

Comme tu as fini ta fiche tu gagne 15pts,
Tu gagne 40 points pour jouer un personnage prédéfinis et grâce a l'offre actuelle, je te double la mise!





« Le temps est une lime
qui travaille sans bruit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hetalia-no-rekishi.forumactif.org


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne suis ni chinois ni anglais. Je suis hongkongais. Comprenez-vous la différence ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Anis - Non, je ne suis pas comestible, je t'assure. -uc-
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» MJVERSAIRE ღ Eat. Pray. Gnutgnut.
» ELENA-KATARINA PETROVSKA ▬ je ne suis pas une immigrée, je suis juste russe. |Fiche Terminée|
» Quel personnage de Dreamworks êtes vous?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia no Rekishi :: Le détours des Indécis :: Fiches d'identité :: Fiches Validées-